Texte de Stéphane Bientz
Mise en scène de Corinne Réquéna

 

L'histoire...

Sur une place déserte, dans la cité du Belvédère, la canicule rend le bitume collant. Nil, 10 ans, s’en fiche. Elle attend, fébrile, les résultats d’un concours qui pourrait lui apporter la reconnaissance tant désirée. À ses côtés, son ami Griotte, 9 ans, rêve et observe les nuages trop rares dans le ciel désespérément bleu, il espère le retour des hirondelles, absentes. Sur cette place, se tient cette serre en verre fumé que l’on dit abriter le dernier arbre du quartier…

Quand Ursula, 10 ans, surgit par un jour caniculaire de la serre, pourtant fermée à clef, elle bousculera les évidences, révolutionnera leur vision du monde et les accompagnera dans une quête qui les aidera à renouer avec le vivant et prêter attention aux voix qui le composent.

 

Note d'intention - Metteure en scène

Je me suis toujours attachée à découvrir et monter des pièces ayant de véritables messages de fond et pouvant toucher le plus grand éventail de sensibilités et de maturités.

Suite à ma rencontre avec Julie Daunay et l’auteur, Stéphane Bientz, le projet Viviantes ! est né. Il a pour but d’ouvrir des mondes et de donner des clés aux plus jeunes sur le sujet brûlant de la crise climatique. Nous souhaitons éviter les écueils d’un énième texte pédagogique et didactique. Une commande a été faite à Stéphane Bientz qui s’est attaché à cibler son propos autour de la question de notre lien au vivant, de l’indispensable interdépendance des uns avec les autres, nous humains, mais aussi entre toutes les espèces, dans un écosystème aujourd’hui fragilisé.

Deux enfants, Nil et Griotte, dans un monde futur, vont devoir sauver le dernier arbre de leur ville où la nature a quasiment disparu. Grâce à l’arrivée d’Ursula, ce personnage contemplatif et onirique, ils vont renouer avec leur rapport sensoriel au monde, à une dimension plus humaine et poétique de la vie.

Progressivement, ils vont passer d’un univers atonal, pauvre de sens, à une immersion riche de nature, en comprenant les enjeux de notre lien de codépendance à celle-ci et de l’importance de l’alliance entre espèces.

Il s’agira de montrer à quel point l’humain, dans sa solidarité, peut faire force pour préserver le vivant et comprendre que notre avenir dépend de notre unité en la nature, et du maintien de sa biodiversité.

Nous ne sommes pas hors de la nature, mais nous en faisons partie, comme le précise le philosophe Baptiste Morizot. Prendre soin d’elle, c’est prendre soin de nous.

Dans un monde actuel, hyper technologique, de surconsommation, notre bonheur n’est-il pas relié à ce que nous possédons, plutôt qu’à ce que nous vivons, expérimentons, ressentons dans nos relations, au sens large ?

Comment faire bouger les lignes ? Qu’appelle-t-on le bonheur ?

Sur quoi repose-t-il ?

L’enfant se construit à travers un imaginaire partagé, collectif.

Par le partage d’imaginaires, peut-on créer de nouveaux horizons ? Ce rapport poétique, solidaire et humain n’est-il pas notre ressource future essentielle sur laquelle s’appuyer ?

Changer nos repères, nos références établies, en créer de nouveaux, sera probablement la réponse indispensable pour s’adapter aux changements de demain.

L’enfant sait s’adapter et se réinventer sans cesse. L’énergie de l’enfant contient l’avenir quoi qu’il arrive, car il doit continuer à se projeter toujours et encore plus. Aidons-le à lui en donner les moyens, à trouver des chemins fertiles et lumineux.

Une promesse !

 

Partenaires

Coproductions

Théâtre de Corbeil-Essonnes
L’Onde (Vélizy-Villacoublay)
Espace Lino Ventura (Garges-lès-Gonesse)
Espace culturel Boris Vian (Les Ulis)
Centre d’Art et de Culture, Ville de Meudon

Soutiens

Région Île-de-France
Jeune Théâtre National
Ville de Boulogne-Billancourt
Institut Pierre Simon Laplace
Fondation pour la Nature et l’Homme (projet élu « coup de cœur »)
Réseau ACTIF (Île-de-France)

Calendrier

Saison 2022 - 2023

Novembre : présentation ACTIF au Centre culturel L’Athénée de Rueil-Malmaison

Du 1er au 5 mai : 5 jours de résidence pour travail plateau et jeu – Théâtre Jean Vilar à Marly-le-Roi

Entre le 15 et le 26 mai : 5 jours de résidence pour travail plateau et jeu – recherche en cours

Saison 2023 - 2024

Du 11 au 15 septembre : 5 jours de résidence avec technique – MJC des 3 Vallées à Palaiseau

Septembre : 5 jours de résidence avec technique – recherche en cours

Du 23 au 27 octobre : 5 jours de résidence au Centre culturel Baschet de Saint-Michel-sur-Orge

Du 6 au 10 novembre (à confirmer) : 5 jours de résidence avec technique – Espace Lino Ventura à Garges-lès-Gonesse

Du 15 au 19 janvier : 5 jours de résidence au Centre d’Art et Culture de Meudon

Janvier : 5 jours de résidence avec technique – recherche en cours

Du 19 février au 1er mars : 10 à 12 jours de résidence de création au Théâtre de Corbeil-Essonnes et premières représentations :

 

REPRÉSENTATIONS

THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES

Dimanche 3 mars à 16h
Lundi 4 mars à 10h et 14h15 (2 scolaires)

CENTRE CULTUREL BASCHET À SAINT-MICHEL-SUR-ORGE

Mercredi 20 mars à 15h
Jeudi 21 mars à 10h et 14h30 (2 scolaires)
Vendredi 22 mars à 10h (1 scolaire)

ESPACE BORIS VIAN AUX ULIS

Mardi 26 mars à 10h et 14h30 (2 scolaires)
Mercredi 27 mars à 15h

LE SCARABÉE À LA VERRIÈRE

Jeudi 25 avril à 14h30 (1 scolaire)